Préalable indispensable à toute étude, un contrôle qualité de toutes les données permettra de s'assurer que les études se dérouleront sur des bases justes. Ces données engagent la responsabilité du maître d'oeuvre et ces contrôles permettent de détecter des erreurs ou défauts avant qu'ils n'aient d'impacts sur le déploiement.

Lumi THD a formalisé plusieurs dizaines de contrôles qui permettent de filtrer les différentes données et de relever dans un rapport les défauts à corriger.

La base de données du patrimoine foncier gérée par le Ministère des Finances est l'une des sources de données utilisées pour les schémas d'ingénierie et la plus précise qui existe en France sur le patrimoine foncier. Cette donnée est de plus en plus utilisée pour le déploiement des réseaux de télécommunication, néanmoins elle nécessite des retraitements sans lesquels elle est inutilisable.

Lumi THD réalise pour vous les retraitements des données DGFiP, utilisant son expérience de cette base pour produire une donnée exhaustive et précise.

Au démarrage d'un projet, le nombre de sites utilisateurs à desservir peut varier de l'ordre de 10 à 20% selon les sources. C'est toute l'ingénierie du réseau qui dépend de ces écarts, et indirectement l'équilibre économique du projet.

Parce qu'il n'est pas envisageable de se tromper avant même d'avoir commencé, Lumi THD propose son savoir-faire pour constituer une base de départ corrigée et fiable à partir du croisement des différentes sources.


Une fois les données sources choisies et rassemblées, il est parfois nécessaire de réaliser des pré-traitements pour les rendre utilisables : fusion ou découpe de fichiers, recalage de certaines portions des cartes, numérisations de données manquantes, etc.

Lumi THD réalise les corrections nécessaires pour compenser les défauts initiaux des données. Notre compréhension du niveau de qualité nécessaire à la réalisation des schémas d'ingénierie et notre connaissance des bases de données utilisées permettent un travail rapide et ciblé.

La méthode actuelle de dessin manuel des schémas d'ingénierie montre ses limites. Ce fonctionnement, peu lisible pour le maître d'ouvrage et ralentissant les efforts du maître d'oeuvre est un goulot d'étranglement du processus de déploiement de la fibre optique.

Grâce aux algorithmes informatiques sophistiqués développés par Lumi THD, nous produisons des schémas d'ingénierie optimisés, homogènes et nativement conformes aux règles d'ingénieries. Permettant de passer à une démarche industrialisée, cette méthode souple et puissante accélère le déploiement de la fibre optique sur l'ensemble du territoire national.

Particulièrement difficile à estimer statistiquement avec précision, la question du prix de construction du réseau est toujours un sujet délicat qui trouble et ralentit la collaboration entre les acteurs du marché.

A l'aide des schémas d'ingénierie homogène et neutre décrits ci-dessus, Lumi THD peut calculer un prix précis et objectif à partir des volumes d'équipements à déployer.

Afin de faciliter le processus de décision, Lumi THD propose également de réaliser une analyse détaillée des écarts significatifs entre deux ingénieries. Un travail mené avec le(s) bureau(x) d'étude concerné(s) permet alors de confirmer ou d'amender conjointement le schéma d'ingénierie définitif.

Les différents acteurs du marché sont régulièrement amenés à reprendre des études en cours de projet ou à vouloir simuler l'impact de tel ou tel changement de paramètre. De plus les stratégies de déploiement peuvent être ré-évaluées pour intégrer des étapes intermédiaires afin de lisser les investissements dans le temps.

Lumi THD peut simuler des variantes techniques, que ce soit pour répondre à des appels d'offres, optimiser l'ingénierie de déploiement ou comparer une stratégie "FTTH d'emblée" versus une stratégie intégrant une étape FTTDP intermédiaire. Il est également possible de forcer l'utilisation de certaines infrastructures, de certains sites pour tenir compte d'études déjà existantes.

Le calcul des volumes d'équipements liés à chaque phase de travaux, lorsqu'elle ne comprend qu'une partie du transport ou de la distribution, est fastidieuse et longue, bien qu'indispensable.

Les algorithmes de Lumi THD calculent les équipements nécessaires à chaque phase travaux, simplifiant, accélérant et fiabilisant cette étape.




Contrôle qualité des données d'entrée

  • Rapport d'analyse des données présentant la qualité de chaque couche de donnée (projection, précision géographique, qualité attributaire, qualité du dessin, etc.) avec illustration des éventuels défauts
  • Couche de donnée SIG contenant les sites utilisateurs géolocalisés
  • Calcul du mode de raccordement des sites : aérien, souterrain ou façade
  • Analyse des écarts entre plusieurs données sources et illustration des raisons de ces écarts
  • Construction d'une base consolidée, regroupant les meilleures qualités des données initiales
  • Numérisation de données raster, recalage de données vecteur, correction de défauts des dessins vectoriels ou des données attributaires, etc.
Pré-étude Avant-Projet Sommaire Avant-Projet Détaillé
Modélisation du réseau d'infrastructures
Modélisation du réseau de câbles
Contrôle manuel des résultats et optimisation de celui-ci par itérations successives
Volumétries extraites :
Répartition des sites clients par commune, par NRO, par PM et par type de raccordement
Linéaires d'infrastructures empruntées par section de réseau (collecte, transport, distribution), par nature (PIT souterrain, PIT aérien, façade, génie civil, etc.), par NRO et par PM
Volumes de chambres (réel) et de poteaux (estimé) par section de réseau, par NRO et par PM
Linéaires de câbles optiques par section de réseau, par NRO, par PM, par nature (conduite, aérien, raccordement, raccordement immeuble etc) et par capacité (12fo, 24fo, ...)
Nombre de boîtes d'épissures par section de réseau, par NRO, par PM, par nature (PBO ou non) et par capacité (micro-manchon, manchon, ...)
Nombre d'épissures par section de réseau, par NRO et par PM
Couches de données SIG livrées :
Noeuds de Raccordement Optiques (NRO)
Zone Arrière de NRO
Points de Mutualisation (PM)
Zone Arrière de PM
Réseau des infrastructures
Réseau des câbles optiques
Boîtes d'épissures (BPE)
Zone Arrière des PBO
Câbles optiques
Cartographie :
Carte du découpage en zones techniques et des sites techniques (format PDF en A0)
Carte des infrastructures du réseau pour chaque NRO (format PDF en A0)
Carte des câbles et BPE du réseau pour chaque PM (format PDF en A0)
Plans d'execution :
Synoptiques optiques du réseau (format MS Excel)
Plans de boîtes d'épissures (format MS Excel)
  • Production de tout ou partie des livrables précédemment choisis pour chaque variante
  • Rapport de comparaison qualitative et quantitative des variantes
  • Calcul du coût du réseau :
    • Tableau détaillé des coûts de fourniture et main d'oeuvre par PM
    • Graphiques illustrant la répartition des coûts par géographie et par type de dépenses
    • Carte des coûts totaux par PM et par commune
  • Analyse comparative de schémas d'ingénierie et de devis :
    • Rapport d'analyse sur les différences d'ingénieries et/ou de coûts, illustrées par des images
    • Réunions avec l'auteur du schéma d'ingénierie pour expliquer les différences et converger vers un schéma d'ingénierie optimisé
  • Tableau détaillé des coûts de fourniture et main d'oeuvre par phase
  • Cartographie des phases présentant les volumes et les coûts respectifs des phases